ANNECY

Annecy ce matin grelotte sous la brise.
Pas un cygne sur l’eau, pas le moindre canard
Pour égayer son teint assombri de brouillard.
Annecy ce matin est une dame grise.

Quelle était belle hier en habit de soleil !
Son image en reflets dans toutes les fontaines
Et les arbres courbés en hommage à leur reine
Qu’elle était belle hier, d’un éclat sans pareil !

Il se peut que demain, d’humeur un peu fantasque
Elle valse sans fin, de canal en canal
De balcon en balcon, toujours menant le bal
Il se peut que demain elle change de masque.

Mais Annecy toujours porte haut ses couleurs
Ses turquoises, ses ors, ses vertes émeraudes.
Le lac et la montagne aux flâneurs en maraude
Oui, d’Annecy toujours, vanteront les splendeurs.

Solange Jeanberné
Poème communiqué à Guillaume Riou en 2019


Clefs : atmosphère changeante | paysage | hommage | ville féminine